mardi, octobre 26, 2021
18.9 C
Alger

FRANCE-ALGÉRIE : CRISE DIPLOMATIQUE OU JEUX DE RÔLES ?

Dans une déclaration récente et pour le moins inhabituelle, Macron a tenu des propos hostiles à l’égard du système algérien qu’il a qualifié de « politico-militaire », « fatigué » et d’autres propos jamais tenus auparavant par un Président français. En réponse, le pouvoir algérien a qualifié ces propos « d’ingérence inadmissible dans ses affaires intérieures ». Rappelons alors qu’il y a quelques mois, ce même Macron avait apporté publiquement son soutien total à Tebboune. À l’époque, le pouvoir algérien n’avait évidemment pas parlé d’ingérence ! La « crise diplomatique » provoquée par cette sortie est-elle annonciatrice d’une détérioration durable des relations entre les deux pays ou serait-elle artificiellement exagérée pour des raisons purement politiciennes ?

LA FRANCE : SOUTIEN ET SAUVEUR DU RÉGIME ALGÉRIEN

La France a toujours été la bouée de sauvetage pour le régime algérien. Elle est son meilleur soutien, notamment au sein de l’Union européenne et des institutions internationales. Sans elle, le système politico-militaire se serait effondré depuis très longtemps. Outre son indéfectible soutien diplomatique, la France favorise, dans ses échanges économiques avec le pouvoir algérien, des rapports fonctionnant selon un schéma propice aux détournements de l’argent du peuple. En effet, la France a été depuis toujours une terre d’accueil privilégiée pour le blanchiment de l’argent détourné par les dirigeants algériens. Des généraux, des anciens ministres ou responsables politiques algériens ont acquis, pour eux et leurs familles, des appartements, villas et résidences luxueuses dans les quartiers les plus huppés de Paris et autres villes françaises. Les autorités françaises n’ont jamais voulu les interroger sur l’origine des sommes colossales qui leur ont permis d’acquérir ces biens, comme l’exigerait les lois de lutte contre le blanchiment d’argent. Notaires, élus, architectes, sociétés immobilières, banquiers, hommes d’affaires, tous ferment les yeux ou plutôt les maintiennent rivés sur les gros chèques par lesquels se font ces opérations.

Tout un chacun sait pourtant que cet argent sale viendrait du Trésor public algérien et serait dilapidé grâce à des techniques de détournement d’argent des plus usités : pots-de-vin versés pour l’obtention de marchés publics, rétro-commissions, sociétés offshore, paradis fiscaux… Les documents publiés en 2016 dans le cadre du scandale « Panamas papers » concernant les dirigeants algériens constituent une belle illustration sur le fonctionnement des méthodes employées pour le détournement de l’argent du peuple algérien.

LES NUITS PARISIENNES DES ENFANTS DES DIRIGEANTS ALGERIENS

Paris est la destination préférée des enfants des généraux et dirigeants algériens. Il mènent grand train dans les commerces luxueux de ses beaux quartiers et dans ses imposants palaces. Ils organisent fréquemment des fêtes outrancières et des soirées jet-set avec amis mondains et courtisans, dans leurs propriétés mal acquises lorsqu’ils ne font pas la tournée des boîtes parisiennes les plus branchées. Ils ne rechignent devant aucune dépense pour satisfaire leurs caprices les plus vils et leurs lubies les plus folles. Pendant que les dirigeants algériens et leurs familles flambent l’argent du peuple, des millions d’Algériens vivent dans la misère galopante, privés de soins médicaux dignes de ce nom, d’eau courante, de lait et de liberté.

ALORS, CRISE DIPLOMATIQUE DURABLE OU VRAIE FAUSSE QUERELLE ?

Difficile de croire à une crise sérieuse et durable, lorsque l’on connaît le passif lourd que constituent les complicités douteuses entre les deux Etats. Une relation dans laquelle l’État français exerce une sorte de tutelle sur le régime algérien.On aurait crié à une crise diplomatique si l’Etat français avait ordonné l’ouverture d’enquêtes concernant les biens mal acquis des dirigeants algériens situés sur le sol français. On aurait crié à la crise diplomatique, si le gouvernement français cessait de couvrir les graves violations des droits de l’homme par le pouvoir algérien. Le reste relève de la pure diversion au profit du pouvoir algérien et de la gesticulation politicienne à des fins électoralistes du côté de Macron.

Par Abbes Hamadene

Plus d'articles

14 Commentaires

  1. بالتوفيق تحاليل في الصميم تظهر خبث العصابة المتحالفة مع اسيادها في الخارج وتتهم الأحرار بالعمالة وهاهي الحقائق تنكشف يوما بعد يوم

    • الكلمات الأخير بها اخطأ وليست معبرة عما أقصد ه وماقصدته هو وهاهي الحقيقة تنكشف يوما بعد يوم تحياتي لأحرار الجزائر في الداخل وفي الخارج

  2. Tannemirt ik à Abbas, comme toujours, une analyse à sa place et objective. Jusqu’au preuve du contraire, les scénarios d’hier restent identiques à ceux d’aujourd’hui, plus ou moins déguisés, mais comme tu le précises, une réaction sérieuse a besoin d’un suivi et du concret pour qu’elle soit crédible. Les discours officieux servent plutôt la campagne des uns et la longévité de la chaise des autres. Merci encore pour ton intervention qui nous rappelle le combat des aînés….CUTO

  3. Je ne crois pas cette polémique, c est du changement de pensée de l autre, c est leurs mere biologique la France c est elle qu,elle est a créer commeun régime obéissant , tous ça c est passager ….personne peut etre contre sa mère…biensure a s’il a bonne éducation !!

  4. شكرا على كل مجهوداتك..
    ولكن لا فهم الفرنسية ..وانا متابعة لكل منشوراتك في اليوتوب ..وفقك الله ..ونصر كلمة الحق على لسانك …
    كاميليا من وادي سوف …🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🌷🌷🌷

  5. العصابة والاليزي قصة عشق عميقة وقديمة لنتغيرها تصريحات خبيثة لعقرب دائما يختار الزمان والمكان لتصريحات يراد بها الهاء الرأي العام الجزائري في الداخل والخارج ،،
    دولة مدنية مشي عسكرية ،، وترحلو قاع

  6. C’est juste une fausse crise pour des fins électorales et politiques.
    Comme macron est en baisse dans les sondages et qu’il a peur de l’avancée du populiste eric Zemmour alors avec un régime véreux algérien en quête de légitimité ils ont fomenté cette cochonnerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles