mercredi, octobre 27, 2021
15.9 C
Alger

Communiqué

Pour répondre à certaines questions suite à la publication d’un article du journal en ligne Algérie Part publié le 28 septembre 2021, je tiens à apporter quelques clarifications afin de lever toutes équivoques concernant mon activité politique. On le sait, la désinformation est l’un des moyens majeurs utilisés par les régimes totalitaires pour tromper l’opinion publique. Ainsi, j’ai été présenté par Algérie Part comme un responsable du mouvement Rachad, ce que je récuse de manière ferme et définitive. En effet, je tiens à affirmer que je ne n’appartiens à aucun mouvement, partis politiques ou organisations et que je ne m’apparente ni à Rachad, ni au MAK, ni au FFS, ni au RCD, ni à aucun autre mouvement. Il est vrai que j’ai toujours apporté mon soutien aux militants opprimés de tous ces mouvements, sans distinction ni préférence idéologique, mais inspiré de l’idée que je me fais de la défense des droits universels. Je tiens à affirmer mon indépendance politique et, si je dois inscrire mon combat de l’heure dans un parti, je dirai que mon parti est celui du Peuple Algérien meurtri, privé de ses droits élémentaires et qui a expressément besoin d’un projet auquel mon devoir patriotique me commande de participer. Le jour où le Peuple retrouvera sa souveraineté, je déciderai de la suite à donner à mon engagement politique, mais quelques soient les circonstances, je resterai éternellement attaché aux valeurs démocratiques et sociales telles que tracées par Da L’Hocine Ait Ahmed, et tant d’autres, pour l’avènement d’un état de droit et des libertés.

Je tiens aussi à dénoncer les accusations de terrorisme qui sont toutes aussi infondées que ridicules telles celles qui touchent tous les autres militants engagés dans la défense de la cause du Peuple algérien. Je rappelle enfin que notre combat est un combat d’un Peuple opprimé contre un régime totalitaire, un système patrimonial. Nos éventuelles alliances devront se faire dans la clarté et la transparence, loin des manipulations et des étiquetages hasardeux.


Dr. Karim Nait Ouslimane, militant politique, enseignant universitaire, écrivain.

Paris, le 30 septembre 2021.

Plus d'articles

3 Commentaires

  1. C’est une tentative de discribiliter toute personne ou organisation pouvant donner des solutions concrètes pour sortir de cet empasse que le système algérien veut à tout prix nous y noyé…. courage monsieur nait ouslimane….on vous soutient…bonne continuation…

  2. Vous êtes libre d’appartenir à n’importe quel mouvement ou parti politique, vous n’êtes pas obligé de vous justifier, mes respects  » AHUDU AHUNU FELAK AYIZAM NAGH  »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles