mercredi, octobre 27, 2021
18.9 C
Alger

Une liste de vingt activistes réclamés par le régime d’Alger

D’après nos confères d’Algérie Part, la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE) et la Direction Générale de la Sécurité Nationale ont présenté, à la mi-septembre, une liste officielle avec les noms d’une vingtaine de personnes de nationalité algérienne qui seraient recherchées par la justice algérienne. Parmi les noms qui seraient sur cette liste, on retrouve l’activiste et universitaire Karim Nait Ouslimane, les journalistes Hicham Aboud, Abdou Semmar et Amir DZ.

On ne manque pas de remarquer que le seul élément commun entre ces personnes est leur engagement actif au sein du Hirak. Ainsi, la motivation politique de cette dérive dangereuse des autorités algériennes n’est pas à prouver. En effet, après avoir classé arbitrairement les mouvements Rachad et MAK comme deux organisations terroristes, le régime algérien tente depuis des mois d’associer tous les activistes du Hirak à ces deux mouvement pour justifier leur emprisonnement.

Cela montre également qu’au lieu de chercher une solution politique à la crise algérienne qui s’aggrave à vue d’oeil, le régime d’Alger met toute les ressources du pays pour étouffer toute voix discordante. Le retour à la raison et l’ouverture d’un dialogue national ne sont pas désormais des options mais des nécessités absolues pour sauvegarder ce qui reste de la nation algérienne. Une affaire à suivre …

Plus d'articles

10 Commentaires

  1. Ils ne peuvent pas donner de réelles solutions…ils se croient encore dans les années 70 ….ça prendra tout le temps que ça vaudrait…. mais ils partiront….Assa nagh azzakka..adhrouhen.. adhrouhen…

  2. C’ est un Regime pourri et mafieux. Il va tout essayer pour les faire taire ,mais on est Plus dans les annees 90. Que dieu vous protege et protege tout nos freres et soeurs qui sont en prison. Un Etat Civil non militante.

  3. C’est important pour nous de bien ancré dans la société algérienne les valeurs de démocratie et de liberté, il ne faut pas perdre la boussole, on veut pas d’une transition démocratique de mauvaise qualité qui soit avorter quelques années plus tard par un coup d’état.
    D’un point de vue stratégique, le régime par sa radicalité nous donne le droit et l’opportunité de répondre par encore plus de radicalité, non pas parce que nous cherchons l’affrontement mais parce que nous voulons implanter le plus profondément possible les graines des valeurs universelles, qui pour laquelle le Hirak milite depuis plus de 2 ans.
    À mon avis la meilleure réponse à ces mesures prises par la junte militaire ce n’est pas de se moquer de leurs inefficacités mais de penser à préparer une CONTRE-ATTAQUE qui soit efficace et douloureuse pour eux.

  4. ما يقدروش لأنهم خونة و فاشلين، تحية للاحرار و الحرائر و تحيا الجزائر.
    #دولة_مدنية_ماشي_عسكرية
    #دياراس_مخابرات_إرهابية
    #مخابرات_إرهابية_تسقط_المافيا_العسكرية

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles